Magazine - Mobilité

Une journée dans l'enfer vert... du Nürburgring avec Jaguar

- 25.10.12

Nous avions déjà eu un tout petit contact il y a un an avec le fantastique circuit allemand du Nürburgring avec le constructeur au félin français. Le 15 et 16 juillet dernier, rendez-vous était pris au même endroit mais avec le félin anglais Jaguar. Tout était présent pour réaliser le rêve de nombreux passionnés d'automobile sportive et de prestige, enchainer les tours de la Nordschleife, la mythique boucle nord du Nürburgring, au volant de GT surpuissantes dans des conditions uniques. Le casque attaché, bien sanglé dans votre baquet, nous vous emmenons dévaler le grand toboggan !

Si rapidement est le maître mot de ce reportage, il faut pourtant prendre le temps de replacer le contexte de cette expérience sans précédent pour nous à ce niveau d’exception. Être convié pour essayer toute la gamme R de la marque Jaguar sur ce qui est sûrement le circuit ancienne génération, le plus dangereux mais aussi le plus excitant du monde ne se refuse pas. Comme nous vous le précisions en introduction, en 2011 nous avions eu l'occasion de faire un tour et un seul du grand Nürburgring, nous revendiquions sans honte une certaine frustration... De discussions en partage d'expériences avec d'autres journalistes, nous en avons convenu que compte tenu de la spécificité de l'endroit, vouloir faire plus de tours que de raison, relèverait de l'indigestion qui se traduirait sur la piste par un accident ! La bonne dose pour nous ce sera 11 tours.

Après un sérieux briefing dans le Jaguar Testcenter Nürburgring, comment ne pas vous parler d'une vidéo nous montrant quelques accidents survenus sur le tracé, nous prenons par groupe de 4 voitures (1 instructeur et 3 journalistes) la direction du circuit à quelques centaines de mètre du centre. Une certaine pression vous tombe dessus, 21 kilomètres, 73 virages, une voiture de plus de 500 ch entre les mains (et accessoirement à 100000€), des arguments suffisants pour vous mettre en mode concentration extrême. But du jeu partir pour une série de trois tours avec en tête l'idée de ne pas se faire distancer par l'instructeur (pilote professionnel), ne pas ralentir les autres voitures et appréhender tous les paramètres de ce challenge qui s'offre à vous.

Si le premier tour de la première série s'est fait sur un rythme déjà intéressant, nous vous laissons imaginer à quelle vitesse nous étions lors de la 4ème et dernière série, une série bonus qu'un autre groupe n'a pas souhaitée faire. Preuve il en est de la concentration requise. Rouler à plus de 200km/h sur une piste à peine plus large qu'une départementale avec aucun dégagement si ce n'est le rail de sécurité à 3m de vous, ne laisse aucune place aux doutes. Après nos 4 séries (plus de 200km parcourus) et des pointes à 250km/h, on sort épuisé mais heureux.

Et les voitures dans tout ça... nous avions en mémoire un bon souvenir de l'essai de la Jaguar XK cabriolet en décembre 2011. Si le Coupé XKR-S se montre très à l'aise, la XF et la XJ nous ont surpris. Deux limousines sur un circuit, cela peut sembler anachronique, mais il faut savoir que ces voitures sont mises au point au Nürburgring, un terrain de jeu offrant des conditions de route extrême. Qui peut le plus peut le moins, c'est aussi simple que cela. Et si nous pouvions repartir en XKR-S ou au volant de la ravissante et nouvelle F-Type pour compléter notre apprentissage du circuit, il faut environ 50 tours pour le connaître, 100 pour commencer à être performants, nous le ferions tout de suite...

Des mois après, ces instants sont inoubliables et nous ne remercierons jamais assez Jaguar pour ce qui reste pour nous la plus belle expérience automobile, jamais faite en tant que conducteur. Du pure plaisir automobile... et puis peut être qui sait, nous vous proposerons prochainement une vidéo...

© Photos Jaguar & Les Messieurs (4,5,6 & 12)